logo msv transp

reservation en ligne

+33.(0)3.85.23.90.90

Séjours et week-end en Bourgogne du Sud
Coffret-cadeau séjour en Bourgogne
Organisez votre mariage au Moulin de Saint-Vérand en Bourgogne du sud près de Mâcon
Organisez vos réunions ou séminaires au Moulin de Saint-Vérand en Bourgogne près de Mâcon

nouvelle carte   05 2017

Le Beaujolais est une région géographique située au nord de Lyon en France, qui s'étend dans le nord du département du Rhône et dans le sud de la Saône-et-Loire. C'est une ancienne province française dont la capitale historique est Beaujeu, dont elle tire son nom, et la capitale actuelle est Villefranche-sur-Saône (chef-lieu d'arrondissement du Rhône).

vignoble beaujolaisLe Beaujolais est un ensemble collinaire situé au nord-est du Massif central, bordé à l'est pas la vallée de la Saône et à l'ouest par la vallée de la Loire. Les monts du Beaujolais, comme on appelle parfois cet ensemble, sont contigus au nord aux monts du Mâconnais, et au-delà au Morvan, et au sud aux monts du Lyonnais, et au-delà au massif du Mont Pilat. La plus grande partie du Beaujolais, et la majorité de sa population, se situent sur le versant est du massif.
Le point culminant des monts du Beaujolais est le mont Saint-Rigaud qui culmine à 1 009 m d'altitude. Le sommet est accompagné par la roche d'Ajoux à 970 mètres et le mont Tourvéon à 949 mètres.

Le Beaujolais fut d'abord une baronnie qui était possédée au IXe siècle par Guillaume, comte du Lyonnais et du Forez, mort en 900. À sa mort, la baronnie échut à son fils Bérard qui le premier porta le titre de sire de Beaujeu. Cette première maison s'éteignit en 1265, en la personne de Guichard V.

Isabeau, son héritière, épousa Renaud, comte du Forez, qui devint chef d'une nouvelle maison de sires de Beaujeu, parmi lesquels on remarque Édouard Ier, maréchal de France. La baronnie de Beaujeu passa, vers 1400, dans la maison de Bourbon, par la cession qu'en fit Édouard II à Louis II de Bourbon, son oncle. Un des descendants de celui-ci, Pierre II de Bourbon, sire de Beaujeu, épousa Anne de France, fille de Louis XI, connue sous le nom de Dame de Beaujeu.

En 1522, le Beaujolais, confisqué au connétable de Bourbon, fut donné à Louise de Savoie, mère de François Ier. Réuni à la couronne en 1531, il fut rendu en 1560 par François II, à Louis III de Montpensier, héritier du Connétable. Marie de Montpensier le porta en dot, en 1626 à Gaston d'Orléans, dont la fille, la célèbre Grande Mademoiselle, le légua à Philippe d'Orléans, frère de Louis XIV.

Le Beaujolais, érigé en comté, resta depuis dans la maison d'Orléans. Le dernier prince qui ait porté le titre de comte du Beaujolais fut Louis Charles d'Orléans, le troisième frère du roi Louis-Philippe Ier, né à Paris en 1779 et mort à Malte en 1808.

Côte de BrouillyC'est aussi une région viticole, connue pour ses vins typiques, vins rouges issus à 99 % du cépage Gamay.

Le Beaujolais comprend trois zones géographiques bien différenciées :

  • le val de Saône, où passent d'importantes voies de communication (route, autoroute, voie ferrées, Saône canalisée), et où se trouvent des activités industrielles diversifiées ;
  • les coteaux du Beaujolais, qui portent le vignoble ;
  • le Beaujolais Vert : une activité agricole dominée par l'élevage, une filière sylvicole porteuse d'une identité naturelle et économique forte, une économie traditionnelle en phase de diversification (depuis le textile vers la métallurgie, le plastique et l'agroalimentaire), une activité touristique en fort développement.

La production moyenne s'élève à 1,1 million d'hectolitres par campagne réparti en douze AOC : Beaujolais, Beaujolais Villages, et dix crus (Morgon, Régnié, Moulin à Vent, Côte de Brouilly, Brouilly, Juliénas, Saint-Amour, Chénas, Chiroubles et Fleurie). Seules les appellations génériques (les deux premières) peuvent prétendre à une commercialisation en primeur. Celui-là même qui est attendu dans le monde entier chaque année le troisième jeudi de novembre lors de la traditionnelle dégustation du « Beaujolais nouveau ».

Le beaujolais est un vin français d'appellation d'origine contrôlée produit dans le nord du département du Rhône et sur quelques communes de la Saône-et-Loire.

L'appellation couvre l'intégralité du vignoble du Beaujolais et propose six produits différents, dont le beaujolais nouveau et le beaujolais supérieur. Il est fait quasi exclusivement à partir du cépage gamay pour les vins rouges et du chardonnay pour les vins blancs (ces derniers ne représentent que 3 % de la production totale).


La majorité de la production est faite avec du gamay, mais la législation autorise d'autres cépages : chardonnay, aligoté, melon, pinot gris et pinot noir.

Le gamay est un cépage peu vigoureux, faible mais fertile et dont la production doit être maîtrisée car il a tendance à s'épuiser. Les meilleurs vins de gamay sont obtenus, à l’opposé du pinot noir, sur des sols acides et granitiques. Son débourrement précoce le rend également sensible aux gelées de printemps. Il se montre parfois sensible au millerandage lorsque les conditions climatiques sont défavorables au moment de la floraison. Le gamay présente l’avantage de produire une petite récolte sur les contre-bourgeons. Le vin de gamay possède une couleur rouge nuancée de violet, il est pauvre en tanins et dévoile une bonne acidité. Il possède généralement un caractère fruité (fruits rouges, fruits noirs) mais exprime peu de complexité au niveau aromatique.

 

NOS MEILLEURES OFFRES POUR DECOUVRIR CES RICHESSES

pack roche solutre   pack nature en famille  pack balade 2cv

logis

soirees etapes

Partagez ceci sur votre réseau!

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Retrouvez toute l'actu du Moulin de Saint-Vérand sur Facebook